Marie Barbant
Privacy Level: Open (White)

Marie Barbant (abt. 1648 - aft. 1710)

Marie Barbant aka Barbau, Barbary, Barby
Born about in Dieppe, Normandie, Francemap
[sibling(s) unknown]
Wife of — married 14 Nov 1669 in Canada, Nouvelle-Francemap
Wife of — married 26 Jan 1688 in Lachine, Canada, Nouvelle-Francemap
Descendants descendants
Died after in Canada, Nouvelle-Francemap
Profile last modified | Created 14 Apr 2010
This page has been accessed 3,914 times.
Filles du Roi
Marie Barbant
is one of the Filles du Roi
Join: Filles du Roi Project
Discuss: filles_du_roi

Biographie

Marie Barbant variations: Barbaut, Barban, Barbary, Barbau, Barby

Marie Barbant a des origines françaises.

Fille d'Alexandre Barbant et de Marie Lenoble, de la paroisse Saint-Rémy de la ville de Dieppe, évêché de Rouen, en Normandie (Seine-Maritime), elle nait vers 1648.[1]

Elle arrive à Québec en 1666, apportant des biens estimés à 200 livres, ne sachant pas signer.[1]

Elle travaille comme servante chez Nicolas Juchereau à Beauport en 1666.[2]

Recensement 1666: Beauport

Nicolas Juchereau sieur de Saint-Denis, 40, habitant ; Marie Giffard, 29, sa femme ; Marie, 12 ; Charles, 10 ; Ignace. 8 ; Françoise, 6 ; Magdelaine, 3 ; Thérèse, 1 ; Pierre Grouleau, 24, Guillaume Vallade, 24, et Charles Chesnoist, 45, domestiques engagés ; Louis Lemieux, 14, engagé ; Marie Barbaut, 18, servante.[3]

Mariage
Elle contracte mariage devant le notaire Antoine Adhémar, le jeudi 14 novembre 1669, avec Jean de Lalonde dit Lespérance, fils de feu Philippe de Lalonde et de Jeanne Duval, de la paroisse Notre-Dame du Hâvre, archevêché de Rouen en Normandie.[2]

Contrat de mariage de Jean de Lalonde et Marie Barbary [Baban] (14 novembre 1669). Notaire Antoine Adhémar Vol V pg 5[4] [5]

Le contrat de mariage fut signé dans la maison de Gabriel Gibault et de son épouse Suzanne Durand[6] L'acte de mariage comme tel est perdu. Il est possible que le mariage eut lieu à Sorel, endroit où on les trouve au début de leur mariage, et dont les registres pour l'époque ne sont que partiels.

Enfants connus du mariage

  1. Jean Lalonde, baptisé 6 mai 1671 Sorel; décédé avant recensement 1681
  2. Marie Madeleine Lalonde, née vers 1672 (9 ans en 1681); Marie Madeleine de Lalonde mariée avec Guillaume Daoust 18 février 1686 Lachine (Sts-Anges)
  3. Jean Baptiste Lalonde, baptisé 10 octobre 1675 Montréal (ND); marié avec Marguerite Masta 3 février 1698 Pointe-aux-Trembles de Montréal; remarié avec Jeanne Gervais 24 octobre 1701 La Prairie
  4. Jean Lalonde, né 7 février 1679 côte St-Pierre de l'île, baptisé 12 Lachine (Sts-Anges); décédé 2 février 1682 haut de l'île, inhumé 3 Lachine @ 3 ans
  5. Guillaume Lalonde, né haut de l'île 21 août 1684 & baptisé même jour Lachine (Sts-Anges); marié avec Marie Madeleine Hélène 27 avril 1710 Ste-Anne-de-Bellevue[7]

Vente de Jean de Lalonde dit Lespérance et Marie Barbary, sa femme, à Gabriel Bérard dit Lépine (13 novembre 1673). Notaire Antoine Adhémar Vol V pg 11[4]

Constitution de rente annuelle et rachetable de vingt livres à Barthélémy Lemaistre par Jean Lalonde et Marie Barbary sa femme. (29 décembre 1678). Notaire Claude Maugue Vol IX pg 18[4]

Recensement 1681: Fief Verdun

Jean Delalonde 40 ; Marie Raban (Barbary), sa femme, 42 ; enfants : Madelaine 9, Jean Baptiste 6, Jean 3 ; Georges, domestique, 16 ; 1 fusil ; 4 bêtes à cornes ; 12 arpents en valeur.[8]

Concession d ’une habitation de cent vingt arpents sur le bord de l ’escor du Lac St-Louis, par Messieurs du Séminaire, à Jean Lalonde dit Lespérance (26 oct. 1682). Notaire Claude Maugue Vol IX pg 90[4]

Après un séjour à Sorel, elle vit à Lachine où son mari décède, tué par les Iroquois, le 30 septembre 1687.[2] Sa sépulture le nomme Jean de Lalonde dit Lespérance et lui donne 47 ans. Il est inhumé à Ste-Anne-de-Bellevue.[9]

Concession de cinq arpents de terre à Montréal, par le Séminaire de Montréal, à Marie Barban veuve de Jean Delalonde dit Lespérance habitant de la paroisse St-Louis en l'île de Montréal (29 novembre 1687). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 170[4]

Concession d ’une terre au lieu appelé le lac au Renard, par le Séminaire de Montréal, à Marie Barban veuve de Jean Delalonde (1er décembre 1687). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 170[4]

Mariage 2
Elle contracte de nouveau mariage devant le notaire Potier, le lundi 19 janvier 1688, avec Pierre Tabeau, fils de Jean Tabeau et de feue Marie Morin, de Prignac, évêché de Saintes en Saintonge. [2]

Contrat de mariage de Pierre Tabault dit Lepetit Léveillé, de Lachine et Marie Barban, veuve de Jean De Lalonde (19 janvier 1688). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 170[4]

Inventaire des biens de Pierre Tabault dit Lepetit Léveillé (19 janvier 1688). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 170[4]

Inventaire des biens de Marie Barban, veuve de Jean DeLalonde dit Lespérance (19 janvier 1688). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 171[4]

Marie Barbant, veuve de Jean de Lalonde dit Lespérance, épousa Pierre Tabau la Goureur le 26 janvier 1688 à Lachine (Sts-Anges)[10], en présence des sieurs Pottier et Cullierier, d'André Rapein et de Clémence Jaris sa femme.

Aucun enfant du mariage.[7]

Quittance par Pierre Tabault à Vincent Jean, de Lachine, pour cinquante livres en déduction de celle de cent livres pour vente d’une certaine concession en la partie supérieure de l'île provenant de la succession de défunt Jean De Lalonde (28 février 1688). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 171[4]

Reçu pour trente livres, que Pierre Tabault dit Lepetit Léveillé de Lachine et Marie Barban sa femme, ont payées à Jean Bte Pottier notaire pour vacations et salaire pour deux inventaires (28 février 1688). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 171[4]

Transaction entre René Cuiller!er et Pierre Tabault dit Lepetit Léveillé au sujet des affaires concernant les mineurs de défunt Jean LaIonde (3 février 1689). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 171[4]

Constitution de rente pour deux cent soixante et six livres, par les Dames Religieuses de l ’Hôtel-Dieu de Ville-Marie, pour les enfants mineurs de défunt Jean De Lalonde dit Lespérance, représentés par René Cuillerier bourgeois de Montréal (23 avril 1689). Notaire J.B. Pottier Vol XI pg 176[4]

Leur union est de courte durée car le 22 mars 1689, par une sentence du bailli de Montréal, elle obtient séparation de corps et de biens d'avec lui. Ils passent un accord devant le notaire Adhémar, le 28 septembre 1690, en présence de l'évêque de Québec, par lequel ils demeurent séparés de biens mais non de corps malgré le consentement mutuel qu'ils en ont donné devant le bailli de Montréal. Elle demeure autorisée à disposer de ses biens comme si elle ne s'était pas remariée. Elle déclare que les Iroquois ont tout brulé les biens, meubles et tué les bestiaux, qui lui reviennent de la succession de feu son premier mari. en conséquence, elle n'a pas pu faire d'inventaire. Elle tient quitte Pierre Tabeau envers elle et les héritiers Lalonde de tout, à condition qu'il lui donne quittance de 58 livres 10 sols, qu'elle est condamnée à lui payer pour des dettes, créées pendant leur mariage. Il y consent. Elle ajoute que René Cuillerier lui doit à elle et aux héritiers Lalonde la somme de 266 livres qu'il a prêté aux religieuses Hospitalières.[2]

Accord entre Pierre Tasbaut et Marie Barbary, sa femme, portant décharge au Sr Cuillerier (28 septembre 1690). Notaire Antoine Adhémar Vol V pg 131[4]

Le 10 novembre 1691, elle en vient à une entente à ce sujet avec René Cuillerier. Comme il lui est impossible, depuis sa séparation d'avec Pierre Tabeau, de subvenir aux besoins de son fils Guillaume Lalonde, âgé de sept ans, elle demande de pouvoir utiliser à cette fin la somme de 266 livres et 6 sols prêtée aux Hospitalières. Ses autres enfants consentent à ce qu'elle recouvre cette somme dans ce but.[2]

Convention entre Mary Barbary, René Cuillerier, Guillaume Lalonde et Guillaume Daoust (10 novembre 1691). Notaire Antoine Adhémar Vol V pg 149[4]

Engagement de Marie Barbary aux Dames Hospitalières (avec marché pour la nourriture de Guillaume Lalonde) (10 novembre 1691). Notaire Antoine Adhémar Vol V pg 149[4]

Assemblée de parents pour la veuve et enfants de feu Jean de Lalonde dit Lespérance, et quittance aux Religieuses Hospitalières (23 avril 1693). Notaire Antoine Adhémar Vol V pg 177[4]

Décès
On ignore la date de son décès, mais elle était toujours vivante lors du contrat de mariage de son fils Guillaume Lalonde le 22 avril 1710.[2]

Biography

Flag of France
Marie Barbant migrated from France to New France.
Flag of New France

Marie Barbant variations: Barbaut, Barban, Barbary, Barbau, Barby

Marie Barbant was born about 1648 in the parish of St-Rémi in Dieppe, Rouen, Normandy, France to Alexandre Barbant and Marie Lenoble.[1]

In 1666, Marie left her native France for New France, as a Fille du Roi bringing goods estimated at around 200 livres. [1]

She was employed as a servant in Nicolas Juchereau's household in 1666, where she is found on the census for that year.

1666 Census: Beauport

Nicolas Juchereau sieur de Saint-Denis, 40, habitant ; Marie Giffard, 29, sa femme ; Marie, 12 ; Charles, 10 ; Ignace. 8 ; Françoise, 6 ; Magdelaine, 3 ; Thérèse, 1 ; Pierre Grouleau, 24, Guillaume Vallade, 24, et Charles Chesnoist, 45, domestiques engagés ; Louis Lemieux, 14, engagé ; Marie Barbaut, 18, servante.[3]
Drapeau identifiant les profils du Canada, Nouvelle-France
Marie Barbant lived
in Canada, Nouvelle-France.

Marie Barbant agreed to marry Jean Lalonde and they signed the contract November 14, 1669, before notary Antoine Adhémar[4]. The marriage record itself is lost, it is possible that it took place in Sorel, where their first child is baptized, and for which records of the period are only partial.

They had five children together, four of them are listed here: Marie Madeleine (m. Guillaume Daoust), Jean Baptiste (m. Marguerite Matha), Jean (who died days before his 3rd birthday) and Guillaume (m. Marie Madeleine Hélène (Allen)).

On September 30, 1687, Jean Lalonde was killed, along with nine others, in a fight between the Iroquois on the shores of Lac St-Louis. All ten men were buried at the Baie d'Urfé, LÎle. In 1866, the bodies were discovered and were buried in the church of St-Anne-du-Bout-de-L'Île.[11].

Marie Barbant then married widower, Pierre Tabeau (Tabeau dit le petit Léveillé) on January 26, 1688 in Lachine. This union produced no children. Pierre was buried May 1, 1723 in Lachine.

It is unknown when Marie died, but she was still living when her son Guillaume signed his marriage contract on 22 April 1710.[2]

Sources

  1. 1.0 1.1 1.2 1.3 Yves Landry: Orphelines en France, pionnières au Canada: Les Filles du roi au XVIIe siècle; édition révisée 2013 Éd BQ ISBN 978-2-89406-340-8 pg 51
  2. 2.0 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2.6 2.7 Dictionnaire biographique des ancêtres québécois (1608-1700) T. 1, éd. La maison des ancêtres, Langlois, Michel
  3. 3.0 3.1 Recensements de 1666-1667 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens Français de Benjamin Sulte, compilés par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998
  4. 4.00 4.01 4.02 4.03 4.04 4.05 4.06 4.07 4.08 4.09 4.10 4.11 4.12 4.13 4.14 4.15 4.16 4.17 BanQ Notarial acts index
  5. Antoine Adhémar, sieur de Saint-Martin, commença à pratiquer comme huissier et notaire, en 1668, dans les seigneuries du Cap-de-la-Madeleine, de Sainte-Anne de la Pérade, de Batiscan, de Champlain, de Chambly, etc. Notarial acts index Vol V pg 3
  6. Migrations: Fille du roi
  7. 7.0 7.1 Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1997 - Drouin IGD
  8. Wikisource Recensement 1681 Census selon Benjamin Sulte
  9. Sépulture-Funeral Jean Lalonde IGD
  10. Mariage 2 image IGD
  11. Source: Book, King's Daughters and Founding Mothers: The Filles du Roi, 1663 - 1673, by Peter J. Gagne

Fromyourfolks.com listing of parish marriages in Quebec, Canada

American-French Genealogical Society; Daughters of the King, Barbant, Marie (http://www.afgs.org/Daughters-of-the-King-listing-3-pages.pdf : accessed 26 APR 2015)

A genealogical dictionary of families, 1621-1799 Quebec and French-Canada (http://www.genealogy.umontreal.ca/en/LaBaseDeDonnees#Dictionnaire)

Marie Barbant Balan Barby (Individual #5133) (http://www.genealogy.umontreal.ca/Membership/en/PRDH/Individu/5133 : accessed 26 APR 2015)

Marriage Contract Jean De Lalonde and Marie Balan (Couple # 94399) (http://www.genealogy.umontreal.ca/Membership/en/PRDH/Acte/94399 : accessed 26 APR 2015).

Family Jean Lalonde and Marie Barbant Balan Barby (Couple # 3063) (http://www.genealogy.umontreal.ca/Membership/en/PRDH/Famille/3063 : accessed 26 APR 2015).

Marriage Place of Pierre Tabeau and Marie Barbant ; Map of Parish: Lachine, Montreal, Canada (http://www.genealogy.umontreal.ca/en/Carte/2301 : accessed 26 APR 2015).

Source: Book, King's Daughters and Founding Mothers: The Filles du Roi, 1663 - 1673, by Peter J. Gagne.

Internet - Census of 1681 in New-France, referring to chapter IV of the Canadian - French by Benjamin Sulte history book, compiled by Jean-Guy Sanderson (senecal@gel.ulaval.ca) on March 17, 1998

A Travers les Registres; by Tanguay, Cyprien, 1819-1902; pg 66-67 (https://archive.org/details/traverslesregis00tanggoog : accessed 01 Jun 2015).



More Genealogy Tools



Sponsored Search




Sponsored Search by Ancestry.com

DNA Connections
It may be possible to confirm family relationships with Marie by comparing test results with other carriers of her mitochondrial DNA. However, there are no known mtDNA test-takers in her direct maternal line. It is likely that these autosomal DNA test-takers will share some percentage (beta) of DNA with Marie:

Have you taken a DNA test? If so, login to add it. If not, see our friends at Ancestry DNA.

Sponsored by Ancestry ®

Family History Search.

Simplified.

Enter a grandparent's name. Just one grandparent can lead you to many discoveries.

Comments

Leave a message for others who see this profile.
There are no comments yet.
Login to post a comment.