Françoise (Grenier) Garnier
Privacy Level: Open (White)

Françoise (Grenier) Garnier (abt. 1604 - 1665)

Françoise Garnier formerly Grenier aka Langlois
Born about in Francemap
Daughter of [father unknown] and [mother unknown]
[sibling(s) unknown]
Wife of — married 25 Jul 1634 in Québec, Canada, Nouvelle-Francemap
Descendants descendants
Died in Québec, Canada, Nouvelle-Francemap
Profile last modified | Created 23 Mar 2011
This page has been accessed 11,923 times.
Royal French Flag
Françoise (Grenier) Garnier lived in Canada, New France, now Québec, Canada.
Join: Quebecois Project
Discuss: quebecois

Contents

Biographie

Françoise (Grenier) Garnier a des origines françaises.

Françoise GARNIER / GRENIER[1][2][3][4]

Père et mère:
L'identité de ses parents est inconnue[5]

Naissance:
Françoise Garnier est née vers 1604 à un lieu indéterminé en France.[1][2][6]

Migration vers la Nouvelle-France:
Au printemps de 1634, Françoise Garnier migre vers le Canada avec son futur époux, Noël Langlois, et plusieurs autres colons du contingent destiné à la seigneurie de Robert Giffard, ce contingent arrivant à Québec le 24 juin.[7][8]

Mariage:
Le 25 juillet 1634, en l'église Notre-Dame de Québec, Canada, Françoise Garnier / Grénier âgée d'environ 30 ans, épouse le pionnier originaire de Normandie Noël L'Anglois âgé d'environ 27 ans, né vers 1607, fils de Guillaume Langlois et de Jeanne Millet, originaire de Saint-Léonard-des-Parcs en Normandie. [9] (Grenier en marge - Garnier en texte).[2][10] Ce mariage est le quatrième au Canada et le premier depuis le retour de la Nouvelle-France à la France, en 1632.[5] Ce mariage survint le jour de la mise en chantier du manoir du seigneur Robert Giffard.[6]

Enfants / Children
Union avec / with Noël Langlois:[11]

  1. Robert Langlois (1635 - 1654)
  2. Marie Langlois (1636 - )
  3. Anne Langlois (1637 - 1704)
  4. Marguerite Langlois (1639 - 1697)
  5. Jean Langlois dit Boisverdun (1641 - 1687)
  6. Jeanne Langlois (1643 - )
  7. Élisabeth Isabelle Langlois (1645 - 1696)
  8. Marie Langlois (1646 - 1687)
  9. Jean Langlois dit St-Jean (1648 - 1690)
  10. Noël Langlois dit Traversy (1651 - 1693)

Décès:
Le 1 novembre 1665, agée d'environ 61 ans, Françoise Garnier décède [12] à Québec (Notre-Dame) et elle fut inhumée le même jour.[2][13][14]

Tutelle enfant mineurs

13 juillet 1666 - Tutelle aux mineurs de Noël Langlois et feue Françoise Garnier Notaire Paul Vachon[15]

En 1729, Françoise Garnier / Grenier avait 1 388 descendants.[16]

Biography

Flag of France
Françoise (Grenier) Garnier migrated from France to New France.
Flag of New France

Notes de recherche / Research notes

Il existe une controverse en rapport aux origines de Françoise Garnier / Grenier en termes de ses parents, son lieu de naissance et une ethnicité amérindienne ou française.[17]

Luc Lacroix et d'autres prétendus 'experts' en généalogie maintiennent (sans fondement) une origine amérindienne et même Algonquine:[18][19][20]

  • Jean-Baptiste Aylwin, Sauvage est Jean Langlois, petit-fils de Noël Langlois et Françoise Grenier.
  • Françoise Grenier est Algonquine.
  • Louis Langlois, Algonquin est le petit-fils de Jean Langlois.
  • Michel Langlois, romancier, professeur, archiviste et généalogiste reconnu au Québec:[20][21]
  • Il y a toutes sortes d’individus qui s’improvisent historiens et, à ce titre, se permettent d’écrire des faussetés, lesquelles aux yeux des personnes non initiées à l’histoire généalogique, deviennent des vérités historiques.
  • Certains individus basent leurs raisonnements sur des prétendues preuves sans fondement.
  • Ils refusent ou rejettent d’accepter des choses évidentes qui détruiraient toute leur thèse.
  • Ils se basent sur le fait que puisque nous ne connaissons pas l’origine de Françoise Grenier, l’épouse de Noël Langlois, elle est forcément autochtone.
  • Ils négligent de s’interroger sur le pourquoi nous la disons d’origine inconnue.
  • Nous ne connaissons pas l’origine de Françoise Garnier parce que le registre de baptême, mariage et sépulture de Notre-Dame de Québec de 1634 à 1640 a brûlé avec l’église en 1640.
  • Mais le nom très Français de Garnier nous démontre sans équivoque qu’elle était d’origine française.
  • Ces certains individus déclarent que Noël Langlois s’est marié en 1634, un mois après son arrivée au pays, en conséquence son épouse ne pouvait être qu’une autochtone.
  • Michel Langlois écrit dans son volume, Noël Langlois et ses fils:
    • Que Noël Langlois est peut-être arrivé au pays avec les menuisiers et charpentiers venus avec Champlain en 1633.
    • Si cette hypothèse est vraie, qu’est-ce qui l’aurait empêché de faire venir sa fiancée de France en 1634 et de la marier un mois après son arrivée ?
    • Si par contre Noël Langlois est venu en 1634, pourquoi ne serait-il pas venu avec sa future épouse, ou encore ne pourrait-il pas l’avoir connu à bord du navire ?
  • Des femmes de France venaient au pays à cette époque.
  • Qu’est-ce qui autorise ces auteurs à dire qu’elle était autochtone ?
  • Ces certains individus n’ont aucune preuve de ce qu’ils avancent.

Michel Langlois finit son article en avertissement: si des gens parlent des origines amérindiennes des Langlois, il ne faut pas perdre son temps avec eux, « car c’est connu, il y a des gens qui, même lorsqu’ils ont des preuves irréfutables sous les yeux, ne veulent pas démordre de leurs idées. »[22] (Page inaccessible en ligne) Les assertions de Luc Lacroix et al. sont des faussetés.

Résumé de la décision de L'Honnorable James B. Chadwick "Designate Appointed Pursuant to the Protocol for Consideration of Potential Additions to the Schedule of Algonquin Ancestors" - Françoise Garnier - Province d'Ontario - 17 avril 2013:[18]

  • Françoise Garnier épousa Noël Langlois à Beauport où elle est décédée, clairement à l'extérieur du territoire Algonquin.
  • Aucun des trois fils adultes mariés, Jean, Jean ou Noël, de Françoise Garnier ne semble avoir eu un fils ou petit-fils qui ait été "Jean Langlois, dit Sauvage".
  • Jean Langlois qui a obtenu quatre concessions de terre était connu Sauvage et Huron, il ne savait pas signer, et il épousa Marguerite Pageau.
  • Divers généalogistes et le PRDH maintiennent que Jean Langlais / Langlois était la même personne que John Hunnewell alias Annaouil dit Langlais.
  • Aucune évidence convaincante démontre que Françoise Garnier était autochtone ou Algonquine.
  • Aucune documentation n'a été trouvée pour Françoise Garnier qui identifie ses parents, son lieu de naissance ou son origine ethnique.

Selon la signature ancestrale validée par ADN pour Françoise Garnier / Grenier établie par le ADN Héritage Français / French Heritage DNA, l’haplogroupe d’appartenance des mitochondries de Françoise Grenier Garnier, épouse de Noël Langlois, est l'haplogroupe ADN-mt J2.[23][24][25][26][27] Selon Roberta Estes, l'haplogroupe J est européen.[28][24]

Conclusion

Pour toutes ces raisons, il est donc très certainement improbable que Françoise Garnier ait été d'origine amérindienne mais il est fort à propos de considérer qu'elle soit née en France.

Sources

  1. 1.0 1.1 (Page inaccessible)PREFEN Fiche 61474, Vie en Nouvelle France
  2. 2.0 2.1 2.2 2.3 PRDH: Le Programme de recherche en démographie historique (membership): Individu: 45200 PRDH Françoise Garnier / Grenier
  3. Tanguay, vol. 1, p. 345
  4. Laforest, pp. 179-184
  5. 5.0 5.1 Histoire de raconter - Familles de Beauport, p. 24: Ce document identifie, sans doute en erreur, Michelle Mabille comme mère et Guillaume Pelletier comme beau-père de Françoise Grenier.
  6. 6.0 6.1 Langlois 1984, extrait de livre de l'ALLA
  7. Burleigh 1966
  8. Dionne 1906, Recensement de 1635, p. 459: Noël Langlois & Françoise Garnier sont parmi ceux arrivés en 1634.
  9. Mariage / Marriage Noël L'Anglois - Françoise Garnier / Grénier - Registre paroissial / Parish register FamilySearch
  10. IGD / IGD Acte 66319 Mariage (Abonnement requis)
  11. PRDH: Le Programme de recherche en démographie historique (membership): famille: 219
  12. Sépulture / Burial Françoise Garnier - registre paroissial / parish register FamilySearch
  13. Roy 1941, p. 14: Françoise Garnier / Grenier est parmi ces ancêtres inhumés dans le cimetière-de-la-côte-de la-Montagne.
  14. Roy 1930, p. 174
  15. BAnQ Notarial acts index Inventaire des greffes des notaires du régime français, par Pierre Georges Roy et Antoine Roy; 27 Vol + index 1-8 Vol II pg 21
  16. La Mémoire du Québec: Grenier (Françoise)
  17. Référez-vous à la bibliographie pour les différents points de vue.
  18. 18.0 18.1 Chadwick 2013
  19. Voir par exemple Documentation Proving Aboriginal Ancestry for the Family of Noel Langlois.
  20. 20.0 20.1 Langlois 2007, pp. 14-16
  21. Biographie Michel Langlois.
  22. Langlois 2007, p. 16
  23. ADNHF - TRI0009 Françoise Grenier
  24. 24.0 24.1 FCHSC - mtDNA Testing Identifies 400-Year / 12-Generation Relationship for Françoise Grenier Garnier
  25. Wikipedia - Genetic history of indigenous peoples of the Americas - mtDNA
  26. Wikipedia - mtDNA Haplogroup J
  27. ISOGG - Genographic success stories - French Heritage DNA Project
  28. Estes 21 mai 2015

Téléchargements / Downloads

- Blason familles Langlois^
- Binet - Le recrutement de Giffard^
- Trudel - Plan de la seigneurie de Beauport^
- Tanguay, vol. 1, p. 345^
- Acte de mariage de Noël Langlois et Françoise Grenier^
- Sépulture de Françoise Grenier / Garnier^
- Distribution of mtDNA haplogroup J in Europe, North Africa and the Middle East^
- Documentation Proving Aboriginal Ancestry for the Family of Noel Langlois^^
- Beauregard - Mythe ou réalité. Les origines amérindiennes des Québécois^^
- Chadwick- Dismissal of application to add Françoise Grenier as an Algonquin ancestor^^
- FCHSC - mtDNA Haplogroup J2 - Twelve-generation lineage back to Françoise Garnier Grenier^^
- Langlois - Les Langlois et leur prétendue origine amérindienne^^
- Concession en 1733 à Jean Langlais, Sauvage^^
- Concession en 1745 à Jean Langlais, Sauvage

Bibliographie / Bibliography

Légende / Legend
- ALLA - Association "Les Langlois d'Amérique"
- DBC / DCB - Dictionnaire biographique du Canada / Dictionary of Canadian Biography , Université Laval / University of Toronto, 2003–
- CEFAN - Culture d’expression française en Amérique du Nord (Université Laval)
- FQS - Fédération des Québécois de Souche
- FCHSC - French-Canadian Heritage Society of California (Facebook)
- ADNHF / FHDNA - ADN Héritage Français / French Heritage DNA
- IGD / LAFRANCE - Institut généalogique Drouin / LAFRANCE (Recherche)
- ISOGG - International Society of Genetic Genealogy
- PRDH - Programme de recherche en démographie historique, Université de Montréal
- PREFEN - Programme de Recherche sur l'Émigration des Français En Nouvelle-France, Université de Caen
- Ancestry.ca, Ancestry 66, R-1552835836
- A Point of History - Percheron Group, Langlois
- Beauregard, Y. (1993). "Mythe ou réalité. Les origines amérindiennes des Québécois : Entrevue avec Hubert Charbonneau". Cap-aux-Diamants, (34), 38–42.
- Beaugrand, Jacques P. (Ph.D., L. Sc. Nat., M.Sc.; en ligne). Chroniques de G/ADN - Tests pouvant confirmer des origines amérindiennes. consulté le 21 mai 2018.
- Béliveau, Jean Claude « Sa'n », astrosante.com (en ligne). Héritage génétique autochtone: « Rumeurs sur Internet -. . . Certains et certaines généalogistes utilisent ces blogs et forums pour affirmer que Françoise Grenier épouse de Noël Langlois était Algonkine... en échange d'honoraires assez élevé. »
- Bérard, Éric; historien et professeur TÉLUQ. (> été 2011, < 20-05-2018). Avons-nous tous du sang amérindien ?
- Bérubé, Robert; Bloque-Blog (August 5, 2017). Françoise Garnier: Européenne. / Françoise Garnier: European: Françoise et Noël n’ont jamais vécu sur les territoires algonquins!
- Binet, Réjean (hivers 2016). "Robert Giffard : les engagés de 1634", Revue de la Société de généalogie de Québec | www.sgq.qc.ca, L'Ancêtre, vol. 42, no. 313, pp. 98-112
- Burleigh, H. C. (1966, 1979). « Langlois, Noël », in DBC / DCB, vol. 1
- Carpin, Gervais (1999). Le Réseau du Canada - Étude du mode migratoire de la France vers Ia Nouvelle-France (1628-1662) Vol. 1.
- Chadwick, Q.C., the Honourable James B. (Decision, Ottawa, May 12, 2013). Dismissal of Application to Add Françoise Grenier as an Algonquin Ancestor
- Dionne, Narcisse-Eutrope (1906). Samuel Champlain : fondateur de Québec et père de la Nouvelle-France : histoire de sa vie et de ses voyages. Volume 2
- Durie, Bruce (10 January, 2017). "What Is Genealogy? Philosophy, Education, Motivations and Future Prospects", www.mdpi.com/2313-5778/1/1/4/pdf, Genealogy 2017, 1, 4; doi 10.3390/genealogy1010004. pp. 1-7. See especially p. 4: "Nothing can really be “known”. What genealogy shares with the natural sciences, but not the social sciences or humanities, is that it is not some struggle towards an ultimate “truth”, but a process of diminishing deception. There is no “right”, only less “wrong”."
- Estes, Roberta, dna-explained.com (Posted on May 21, 2015). Are You Native? – Native American Haplogroup Origins and Ancestral Origins: "Haplogroup J is European."
- familytreedna.com. Jamaica DNA Project - mtDNA Test Results for Members: Ancestor, Françoise Grenier, Haplogroup J2b1a1
- FQS (28 mai 2011). "Un Québec « métissé », vraiment ?". Consulté le 23 juillet 2018.
- FCHSC. MTDNA Testing Identifies 400 Year - Twelve Generation Relationship
- ADNHF / FHDNA, Catalogue de signatures ancestrales validées par ADN. TRI0009 Garnier Françoise (Épouse de Noël Langlois): Haplogroup(e) ADN-mt J2b1a1
- Généalogie Québec 12356: Françoise Grenier (1609 - 1665)
- IGD / LAFRANCE Acte 66319 (Suscription required)
- ISOGG (22 Jun 2007). Genographic success stories - French Heritage DNA Project
- Jetté, René (1983). Dictionnaire Généalogiques Des Familles De Québec Des origines à 1730. Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal. xxx-1180 pages
- Lacroix, Luc (en ligne s.d.). Documentation Proving Aboriginal Ancestry for the Family of Noel Langlois
- Langlois, Michel (1984, ALLA). Extrait du livre de l'ALLA, « Noël Langlois (c. 1606-1684) & Françoise Grenier »
- Langlois, Michel (1984). Noël Langlois et ses fils, 105 pp., ISBN 2980030511
- Langlois, Michel (novembre 2007). Les Langlois et leur prétendue origine amérindienne, Il est temps de remettre les pendules à l’heure!, Le Langlois. Association "Les Langlois d'Amérique"
- LaRochelle, Lin / Penobscot County Genealogical Society (April 2014).. MTDNA Testing Identifies 400 Year - 12 Generation Relationship
- Malette PhD, Sébastien Tranlated by Rémy Biggs (September 27, 2017). The Eastern Métis and “Negationism” in the Academy / The Eastern Métis and the "Negationism" o Professor Lerous: “Aiabitawisidjik wi MikacikI”
- Morin, Gail (Apr 2 2014). ’’First Métis Families of Quebec, Volume 2: Jean Nicolet and a Nipissing Woman’’, Genealogical Publishing Company, Baltimore, 372 pages. ISBN 0806356871 ISBN 978-0806356877
- La Mémoire du Québec: Grenier (Françoise)
- newfrancemetis.blogspot.ca. Métis discussions - Who is Francoise Grenier (Garnier)?
- oocities.org. "A Founding Mother of New France Francoise Garnier (1610-1665)"
- perche-quebec.com: Noël Langlois (1606 Saint-Léonard-des-Parcs - 1684 Beauport)
- PRDH: Le Programme de recherche en démographie historique (membership): famille: 219 PRDH Famille 219
- PRDH: Le Programme de recherche en démographie historique (membership): Individu: 45200 PRDH Individu 45200
- PREFEN Fiche 61474: Noël Langlois
- Ritchot, Dominique (10 novembre 2014). The myth of Francoise Garnier's alledged {sic} Native origins. See inter alia comment by Jacques Beaugrand PhD dated 8 March 2017: "The mitochondrial signature of GARNIER Francoise obtained through triangulation from that of her uterine desc (sic) descandants belongs to haplogroup J2b1a1 with mutations . . . which is clearly European, not Amerindian."
- Roy, Pierre-Georges (1930). La ville de Québec sous le régime français. Volume premier
- Roy, Pierre-Georges (1941). Les cimetières de Québec
- Québec, Ville de; série Histoire de raconter; Les premières familles de la paroisse de Beauport
- lequebecunehistoiredefamille.com, Plan de cimetière de la côte la Montagne
- Généalogie de Christian Scott / Françoise Grenier (N'est pas une source généalogique fiable.)
- Sloma, Richard S. (1999). No-Nonsense Management. Beard Books, 2nd ed. 157pp. ISBN 9781893122604. Voir tout particulièrement l'item 63 de la table de matières: "Nothing is as devastating to an opinion as a number." (Rien n'est aussi dévastateur pour une opinion qu'un chiffre.)
- Starr, Barry (PhD April 3, 2013). "Ask a Geneticist - Ancestry", Stanford @ The Tech - The Tech Museum of Innovation: 'The DNA found in mitochondria like . . . does not become diluted over the generations.'
- Tanguay, Cyprien (1871-1890), Dictionnaire généalogique des familles canadiennes, 7 volumes
- Trudel, Marcel (1966, 2015). « Charité, Espérance, Foi », dans DBC / DCB vol. 1
- Trudel, Marcel (1983). Catalogue des immigrants : 1632-1662. Hurtubise HMH, Montréal, Québec. ISBN 2-89045-579-3. Voir tout particulièrement pp. 31, 38.
- Université Laval / CEFAN > Histoire du français au Québec > La Nouvelle-France (1534-1760) - L'implantation du français au Canada > 3. Les autochtones (Indiens) > 3.7 Le métissage des Français et des autochtones & 3.8 La politique française d'assimilation
- Wikipedia article. Genetic history of indigenous peoples of the Americas - mtDNA: "This suggests that 95% of Indigenous Amerindian mtDNA is descended from a minimal genetic founding female population, comprising sub-haplogroups A2, B2, C1b, C1c, C1d, and D1. The remaining 5% is composed of the X2a, D2, D3, C4, and D4h3 sub-haplogroups."
- Wikipedia article. mtDNA Haplogroup J


More Genealogy Tools



Sponsored Search




Sponsored Search by Ancestry.com

DNA
No known carriers of Françoise's DNA have taken a DNA test.

Have you taken a DNA test? If so, login to add it. If not, see our friends at Ancestry DNA.

Sponsored by Ancestry ®

Family History Search.

Simplified.

Enter a grandparent's name. Just one grandparent can lead you to many discoveries.

Comments: 90

Leave a message for others who see this profile.
There are no comments yet.
Login to post a comment.
Garnier-403 and Grenier-41 appear to represent the same person because: Clear duplicate - similar name, same husband, etc. The accepted spelling is Grenier, so please merge into Grenier-41.
It seems that this is a duplicate of existing Grenier-41, along with associated duplicate Langlois-3588

S. L.

posted by Serge Langlois
Grenier-1520 and Grenier-41 appear to represent the same person because: Clear duplicate.
enough already.  ;)
posted by Danielle Liard
See also 'Year 1661, the 28th March, was interred in the church, Jean Côté, early habitant of this country, . . .', who was a neighbor of Noël Langlois.
posted by Anonymous Lambert
lol, it exactly translates as old inhabitant of this country. If you migrated to another country and lived there for years, the same could then be said of you. Somebody really didn't understand the language properly.
posted by Danielle Liard
I note with great interest that Louis Sédilot profile's sepulture record is described as follows: ". . . Louis Sédilot ancien habitant de ce pais est décédé . . ."!!

Louis Sédilot was clearly married twice in France before immigrating to Canada.

All to say that the expression "ancien habitant de ce pais" in no way excludes possibility of being born in France.

posted by Anonymous Lambert
Claude,

Impressionnante recherche et conclusion. Merci.

posted by Gaston Tardif
Nice work Claude!  :D
posted by Danielle Liard
I would strongly encourage you to brush up on WT's honour code. You have no choice but to cooperate with other WT members to the fullest extent possible.

The alternative is to arrange for you to be blocked from future WT membership.

posted by Anonymous Lambert

G  >  Grenier  |  G  >  Garnier  >  Françoise (Grenier) Garnier

Categories: Canada, New France, Immigrants from France | Quebecois Project | Québec, Canada, Nouvelle-France