Isabelle Hubert
Privacy Level: Open (White)

Élisabeth Hubert (abt. 1651 - abt. 1701)

Élisabeth (Isabelle) Hubert aka Uber, Baulduc, Boulduc
Born about in St-Gervais, Paris, Île-de-France, Francemap
Ancestors ancestors
[sibling(s) unknown]
Wife of — married 20 Aug 1668 in Paroisse Notre Dame, Québec, Canada, Nouvelle-Francemap
Descendants descendants
Died about at about age 50 in Francemap
Profile last modified | Created 24 Sep 2009
This page has been accessed 4,345 times.
Filles du Roi
Isabelle Hubert
est une des Filles du Roi
Join: Filles du Roi Project
Discuss: filles_du_roi

Contents

Biographie

Élisabeth Hubert (1651 - ), variantes: Isabelle, Élizabeth.

Père et mère:
Elle est la fille de Claude Hubert et d'Isabelle Fontaine.[1]

Naissance:
Elle naît en 1651 à Saint-Germain, Paris, Île de France, France.

Migration en Nouvelle-France:
C'est en 1667 qu'elle débarque à Québec. Elle est Fille du Roi. qualifiée de "fille de qualité".

Drapeau identifiant les profils du Canada, Nouvelle-France
Isabelle Hubert a vécu
au Canada, Nouvelle-France.


Contrat de mariage:
Le 8 août 1668 à Québec, Élisabeth Hubert et Louis Bolduc signent un contrat de mariage par devant Jean Lecomte en présence de Sieur Bernard de Mante, Sieur Nicolas de Hancourt, Sieur de Saint-Maurice, Écuyer Dubois de Saint-Maurice, Sieur Dubois, Marguerite Leroux, Sieur Prévost, Sieur Andigné de Grandfontaine, Marie-Angélique Portas, Sieur Pierre de Béquart de Grandville, Jean Depeiras, Daniel de Courcelles, Jean Talon, comte d'Orsainville, Tucal Cottin, Dame Marie-Barbe de Boulogne, Marie-Charlotte de Poitiers du Buisson, Marie Pasquier de Franclieu et Sieur Charles Couillard des Islets et Beaumont.

Mariage:
Le 20 août 1668, à l"ég;ise Notre-Dame de Québec, Canada, Louis Bolduc âgé de 20 ans épouse Isabelle" (Élisabeth) Hubert âgée de 25 ans, fille de Claude Hubert (1620-1668) et d'Isabelle Fontaine (1628-1668). [2] Louis Bolduc est procureur du roi, en Nouvelle-France.

Mariage: Le 8 août 1668, devant le notaire Jean Lecomte, Louis Boulduc signe un contrat de mariage. Louis Boulduc fils de Pierre Baulduc Mtre apotiquaire epicier demeurant rue St-Jacques parroisse St Benoist archevesché deParis et Gillette Pijart sa femme ses père et mère d’une part et Isabelle Hubert fille de Claude Hubert procureur au parlement de Paris demeurant rue de la Tissanderie paroisse St-Gervais du dit Archevesché de Paris et Isabelle Fontesne sa femme ses père et mère d’autre part . Le contrat est signé en présence de JeanLevasseur dit Lavigne et de Jean Bourdon, huissiers du Conseil souveraintémoins à ce requis. Il se conclut par23 signatures, dont celles du chevalier de Grandfontaine et de Jean Talon. La future épouse apporte une dot dequatre cent livres pour tous ses meubles habits bagues et joyaux. Dans le contrat, le prénom de l’épouse est Isabelle, mais elle signe Elisabelle. Sur la majorité des documents ultérieurs à celui-ci, elle est identifiée sous le nom d’Élisa beth. Peut-être que, étant habituellement désignée Élisabeth, elle a automatiquement commencéà signer de ce prénom pour le terminer avec la dernière partie du prénom Isabelle.[3]

Enfants connus / Known children: Élisabeth Hubert & Louis Boulduc

  1. Louis Bolduc (10 juillet 1669 -1738) [4] épousa Louise Caron [5] filleul de Frontenac
  2. Marie Anne Bolduc (30 juillet 1670 - ) [6]épousa Jean Prémont / Primont, Jean Marsolet
  3. Louis Bolduc (15 oct. 1672 - ) [7]
  4. Jacques Bolduc (15 oct. 1672 - )[8] épousa Marie Anne Racine
  5. Élizabeth Bolduc (1672 - avant 1681) Enfant mentionné par Tanguay [9] Non retrouvé au registre des baptêmes de la paroisse Notre-Dame de Québec là où son nom devrait apparaître avec Jacques et Louis nés à cette date. Il s'agit probablement d'une erreur de Tanguay. Il n'est nulle mention de triplets.
  6. René Bolduc (28 fév 1674 - 1720)[10] épousa Marie Anne Gravel, Marguerite Malboeuf , Louise Sénard
  7. Marie Ursule Bolduc (5 juillet1675 - 4 mai 1742) [11] épousa Henri Brault. Jean, Jean Baptiste Drapeau, Richard Taylor
  8. Louise Bolduc (12 déc 1677 - ) [12]filleule de Frontenac.

Recensement 1681:
(Louis) Bolduc, procureur du roi, 32 ; Elizabeth Hubert, sa femme, 30 ; enfants : Louis, 12, Marie, 10, Jacques, 9, René, 7, Marie, 6, Louise, 4 ; 1 fusil ; 2 vaches. Ils résident à Québec, Canada.

Retour en France:
Suite à la mise en disgrâce de son mari par le Roi de France, après le 4 juin 1686, Munie d’un congé du Gouverneur de Denonville qui se déclara heureux de « délivrer le pays d’un assez mauvais meuble «Madame Boulduc retourne en France laissant en Nouvelle-France tous leurs enfants.

Boulduc la suivit, peut-être l’année suivante. Le couple Boulduc laissait « des enfants qui sont réduits à la charité des gens de bien ». Les Boulduc avaient en effet quatre fils et trois ou quatre filles dont l’âge variait de neuf à dix sept ans.— La, cadette, Louise, dont on ne sait si elle vivait encore, était filleule du Gouverneur Frontenac. Ils restèrent tous dans la colonie et prirent le nom de Bolduc. Quant aux parents, ils moururent en France, apparemment sans revoir leurs enfants. Extraits de: André Vachon, « BOULDUC, LOUIS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 15 janv. 2022, http://www.biographi.ca/fr/bio/boulduc_louis_2F.html.

Décès:
Entre le 8 février 1700 et le 2 avril 1701, soit quatorze ou quinze ans après avoir abandonné tous ses enfants au Canada, âgée de ~50 ans, Élisabeth Hubert décède à Paris, France,

Fille du roi

(Français) HUBERT (UBER) , Élisabeth ou Isabelle (arrivée 1667), née à Saint Germain de Paris (Île-de-France), en 1651, fille de feu Claude et d'Isabelle Fontaine. Elle épousa Louis Bolduc, procureur du roi, le 20 août 1668, à Québec (c. 8 août, m. Le Conte). Elle était une fille de "qualité". Élisabeth Hubert était à Dieppe, le 17 juin 1667, et signa, avec d'autres "filles du roi", une protestation avant son départ pour la Nouvelle-France (cf. Sylvine Carcireux).

Bolduc tomba en disgrâce et n'ayant pas été rétabli dans ses fonctions de procureur du roi à la Prévauté (JDCS, 3:88), il serait repassé en France avec son épouse; leurs enfants restèrent au Canada. (DGFC, I:64). (Cahier d'histoire no 24, Les Filles du Roi en Nouvelle-France, Silvio Dumas, La Soiété Historique de Québec, page 259)

(English) HUBERT (UBER), Élisabeth or Isabelle (arrival 1667), born in Saint-Germain de Paris (Île-de-France), in 1651, daughter of the late Claude and of Isabelle Fontaine. She married Louis Bolduc, king's prosecutor, on August 20 1668, in Québec (c. August 8, m. Le Conte). She was a "quality" girl. Élisabeth Hubert was in Dieppe, June 17, 1667 and signed, along with other "filles du roi", a protest before her departure for New-France (cf. Sylvine Carcireux).

Bolduc fell in disfavor and having not been reestablished within his function of king' prosecutor (JDCS, 3:88), he returned to France with his wife; their children remained in Canada. (DGFC, I:64).(Cahier d'histoire no 24, Les Filles du Roi en Nouvelle-France, Silvio Dumas, La Soiété Historique de Québec, page 259)

Notes

Apparentements

Le 30 juillet 1671, Jacques Ragueneau est parrain d'Élisabeth Deperas, fille de Jean et d'Anne Thirement, la marraine étant Élisabeth Hubert.[13]

Au contrat de mariage de Jacques Ragueneau et Marie Thirement, parents de Jacques Ragueneau, sont présents:
Parmi les nombreux parents et témoins figurent Jacques Thirement et Marie Hubert les parents de la fille du roi Anne Thirement, et Claude Hubert. greffier en Ia chambre civile du Châtelet de Paris, grand père de Ia fille du roi Elisabeth Hubert. Marie Hubert est Ia tante d'Elisabeth.
Les familles Ragueneau, Thirement et Hubert, ont donc des liens de parentés.[14]

Sources

  1. Tanguay vol. 1, page 64
  2. Mariage / Marriage Louis Baulduc - Isabelle Hubert - FamilySearch
  3. Dynastie des Boulduc.
  4. Family Search -baptême / baptism - Louis Bolduc.
  5. Tanguay vol. 1, page 65,
  6. Family Search - baptême / baptism - Marie Anne Bolduc
  7. Family Search - baptême / baptism - Louis Bolduc.
  8. Family Search - baptême / baptism - Jacques Bolduc.
  9. Tanguay vol. 1, p. 65 .
  10. Family Search - baptême / baptism René Bolduc.
  11. Family search - baptême / baptism Marie Ursule Bolduc.
  12. Family Search - baptême / baptism Louise Bolduc,
  13. Baptême Élisabeth Deperas Collection Drouin, IGD (Membership)
  14. Dossier fichier pour Jacques Ragueneau
  • Internet - Recensement de 1681 en Nouvelle-France, compilé par Jean-Guy Sénécal.
  • Genealogy of Canada profile:
  • [HUBERT (UBER) La Société des Filles du roi et soldats du Carignan] - accessed 16 June 2014





Sponsored Search by Ancestry.com

DNA Connections
It may be possible to confirm family relationships. It is likely that these autosomal DNA test-takers will share some percentage of DNA with Isabelle: Have you taken a test? If so, login to add it. If not, see our friends at Ancestry DNA.


Comments: 4

Leave a message for others who see this profile.
There are no comments yet.
Login to post a comment.
I'm wondering why her "Proper First Name" and her "Preferred Name" are set to Isabelle when her name is actually Elisabeth? The marriage record might say Isabelle but she could sign, and it's clearly Elisabeth, I think she would know best what her first name was.
posted by [Living Boudreau]
Le dictionnaire biographique du Canada, Tanguay, PRDH, list her as Élisabeth. An unsourced signature shows: ellisabeth hubert. Silvio Dumas in his book, states Élisabeth and Isabelle. She married under Isabelle, signing: elisabelle Hubert; this is the only formal document that we have to show that she was known as and used that first name, not as a nickname.
posted by Gaston Tardif
edited by Gaston Tardif
There is a problem. The data field has her dying in Canada, but the biography says she died in France.

Featured Auto Racers: Isabelle is 22 degrees from Jack Brabham, 21 degrees from Rudolf Caracciola, 12 degrees from Louis Chevrolet, 19 degrees from Dale Earnhardt, 34 degrees from Juan Manuel Fangio, 19 degrees from Betty Haig, 23 degrees from Arie Luyendyk, 22 degrees from Bruce McLaren, 19 degrees from Wendell Scott, 16 degrees from Kat Teasdale, 19 degrees from Dick Trickle and 25 degrees from Maurice Trintignant on our single family tree. Login to see how you relate to 33 million family members.