Josee_Bouthillette_To-Do_List.jpg

Biographie Abbé A-H Verreau

Privacy Level: Open (White)
Date: [unknown]
Surname/tag: Verreau
This page has been accessed 76 times.

Here are the profiles Josée Bouthillette is currently working on. Can you help?

Contents

Biographie

Anthelme Verreau est né en 1828, à L'Islet, Bas-Canada. Il est le fils de Germain-Alexandre Verreault, notaire, et de Marie-Ursule Fournier. Décès en 1901, à Montréal.

Figure importante

L'abbé A-H Verreau est une figure importante dans le développement du système d'éducation québécois, au cours du XIXe siècle.

Occupation

Prêtre, Enseignant et Historien

Études et Formations

Issu d'un milieu cultivé, Anthelme débute ses études auprès de son père Germain-Alexandre Verreault, notaire, qui agit à titre de précepteur, pour son fils, jusqu'en 1842. Cette même année, il entre en méthode, au petit séminaire de Québec[1], pour en sortir en 1848, après avoir complété, deux années d'études en philosophie. Afin d'obtenir sa formation de prêtre, Anthelme entre au grand séminaire de Québec.[2].

Sa carrière

Enseignant

A-H Verreau est recruté par l'Abbé Stanislas Tassé, directeur du petit séminaire de Sainte-Thérèse [3], pour y enseigner la rhétorique. C'est en tant qu'éducateur qu'il se fait connaître. On mesure sa polyvalence à la liste des sujets qu’il pouvait enseigner :

  • Religion
  • Philosophie
  • Pédagogie
  • Dessin
  • Sciences physiques
  • Histoire naturelle
  • Histoire du Canada
  • Littérature

En 1887, l'abbé A-H Verreau, occupe un poste d'enseignement à l'université de Laval. Selon les années, il est amené à donner divers cours, le plus souvent par goût, quelquefois dans l’attente d’un professeur pour ces matières.

Prêtre

Il est ordonné prêtre, par Mgr. Ignace Bourget, en 1851.

Directeur des Études

Deux ans plus tard, en 1853, il nommé directeur des études, à Sainte-Thérèse.

Étant donné qu'il conserve quelques tâches d'enseignement à l'école normale[1], durant la première année, de son nouveau mandat, il partage son temps, entre cette dernière, et, le petit séminaire de Sainte-Thérèse, dont il en a la fière responsabilité. Il va jusqu'à écrire la pièce intitulée : Stanislas de Kostka, pour le divertissement et l'édification de ses étudiants. La pièce est présentée le 16 novembre 1855, au petit séminaire de Sainte-Thérèse ainsi que dans la Revue de Montréal, en 1878.

Premier Principal

C'est en 1857, que l'abbé A-H Verreau est nommé premier principal de l’École normale Jacques-Cartier, inaugurée en 1857, en présence de Jacques Viger, au Château Ramezay.[2]

École normale Jacques Cartier

La diversité des centres d’intérêt de cet humaniste curieux est remarquable comme en témoignent ses notes portant sur le boudhisme et la Chine, ses tableaux synoptiques illustrant des phénomènes d’histoire naturelle, de géologie ou de géographie. On le dit très pédagogue. Il écrira même une Méthode de lecture en 1890 et une brochure intitulée « Notions sur l’enseignement de l’arithmétique », qui restera inachevée au décès de l’auteur[4].

Système d'éducation québécois

Il est important de se rappeler que Verreau était proche du surintendant de l'Instruction publique, soit, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau[3], et, de Mgr. Elzéar-Alexandre Taschereau[4]. Puisqu'il est contre l'idée de la création d'école normales dirigées par la communauté religieuses, au travers le Québec, il se porte à la défense du rôle central des écoles normales de l'État, par la proposition d'une collaboration entre l'Église, l'État, et, les autorités locales.

Ainsi, Il propose la création d’une école normale supérieure, pour l’enseignement, dans les classes d’académie et participe lui-même à l’élaboration de certains programmes de pédagogie. Les conceptions pédagogiques de Verreau lui font accorder une très grande place à l’école modèle où les futurs instituteurs peuvent s’initier à l’art d’enseigner. Dans une présentation, en 1857, de l’école modèle adjacente à l’école normale, il insiste énormément sur la discipline qui doit régner dans ce type d’établissement. On retrouve dans ses notes une maxime disant : Il doit y avoir dans l’école un recueillement solennel, ce qu’il met en pratique à l’école normale Jacques-Cartier. On le dit sévère, mais bon.

L'abbé A-H Verreau s'implique activement à l'essor de son établissement d'éducation et est déterminé à la faire connaître par le biais d'exposition scolaire, et/ou des conférences ouvertes à l'ensemble de la population. Éducateur investi, il fait en sorte que l'établissement devienne un milieu d'animation et de rayonnement scientifique. Toujours en compagnie de la collaboration de son ami Chauveau, il attire plusieurs personnalités

C’est au séminaire de Québec qu’il lègue la plus grande partie de ses documents historiques, soit le fonds Viger-Verreau [5] que se disputeront la Société historique de Montréal[6] et les Archives du séminaire de Québec[7].

Père des archives nationale du Canada

Verreau est considéré comme l'un des archivistes les plus éminents de son époque, puisqu'en 1873, le gouvernement du Canada le mandate de se rendre en Europe, dans l'un des plus grands centres d'archives européen, pour y rassembler des documents relatifs à l'histoire du Canada et, y faire ses propres recommandations. Il publie des documents inédits, découvertes dans les archives, tel que: l'Invasion du Canada: Collection de mémoires recueillies et annotées. L'abbé A-H Verreau était surtout reconnu comme un bibliophile aguerri. D'ailleurs, sa collection d'ouvrages canadiens, à été légué à la bibliothèque de l'université de Laval, où il à été professeur à partir de 1887.

Société Royale Canadienne

L'abbé A-H Verreau est l'un des membres fondateurs de la Société Royale Canadienne, il a rédigé plusieurs articles historiques pour [8]

Le Fond Viger-Verreau Le fond Viger-Verreau porte sur l'histoire canadienne de 1612 jusqu'à la fin du XIXème siècle 1901. Il contient, les documents personnels d'Hospice-Anthelme Verreau, tels que: sa correspondance, des notes historiques, un journal de voyage en Europe, des notes de cours, les albums Verreau qui contiennent des originaux de correspondances, et plus encore. [9]

Le Fond, comprend aussi, les documents personnels de Jacques Viger (maire de Montréal et historien) comme: des transcriptions de documents historiques avec des notes de celui-ci, ainsi que, la transcription de sa correspondance. Il y a aussi des comptes, des journaux de voyage et un album contenant des aquarelles et dessins originaux, un journal intime, des notes de recherche, des opuscules, des photographies et des plans imprimés[10].

Résumé

  • 1857 l'abbé A-H Verreau devient le premier principal de l'école normale Jacques Cartier.
  • 3 juillet 1868, il reçoit la bénédiction que Pie IX accorde au principal de l’école normale Jacques-Cartier.
  • 1869 Verreau devient le bienfaiteur du petit séminaire de Sainte-Thérèse.
  • 1873 il organise une souscription à la bibliothèque du petit séminaire de Sainte-Thérèse.
  • 1879, il est nommé officier de l'académie par Jules Ferry et reçoit un doctorat ès lettres de l’université Laval pour l’ensemble de son œuvre ainsi que pour ses nombreuses recherches historiques.
  • 1882, il participe à la fondation de la Société Royale du Canada et aurait reçu un diplôme de cette dernière.
  • 1884 il fait partie des membres de la Société des antiquaires de Normandie et de l'Académie des arcades de Rome.
  • 1887 l'université lui confie d’ailleurs sa chaire d’histoire canadienne.
  • officier d’Instruction publique de France






Sources

École normale du Québec https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_normale_(Qu%C3%A9bec)

Petit séminaire de Sainte-Thérèse https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9minaire_de_Sainte-Th%C3%A9r%C3%A8se

Petit et Grand séminaire de Québec https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_S%C3%A9minaire_de_Qu%C3%A9bec

Érudit: Les Visiteurs au pouvoir: Le Théatre au Québec 1850 - 1879 (2e partie) https://www.erudit.org/en/journals/bhp/2005-v13-n3-bhp04189/1055068ar.pdf

Mémoire de la société https://www.societehistoriquedemontreal.org/notre-histoire/liste-des-presidents-depuis-la-fondation/hospice-anthelme-verreau/

Érudits: Les papiers de Contrecœur https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.erudit.org/fr/revues/haf/1952-v6-n2-haf1999/301519ar.pdf&ved=2ahUKEwjnqNii4PftAhWn1VkKHfMEDcgQFjAEegQICRAB&usg=AOvVaw1Dpt-IeBvzZMWSmQ6RC8ZE&cshid=1609402189631

Musee de la Civilisation https://www.cfqlmc.org/reseau-des-archives/canada/musee-de-la-civilisation

Google Books https://books.google.ca/books?id=FaxAAQAAMAAJ&pg=PR1&lpg=PR1&dq=a-h+Verreau+soci%C3%A9t%C3%A9+Royale+du+Canada&source=bl&ots=-YeTz_mr3o&sig=ACfU3U2Ix-tmzHmbgTTkFdMnaKPeF_82WQ&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiEy4OJ2_jtAhVJJt8KHRY6CK4Q6AEwDHoECBsQAQ#v=onepage&q=a-h%20Verreau%20soci%C3%A9t%C3%A9%20Royale%20du%20Canada&f=false

Archives du séminaire de Québec http://www.ameriquefrancaise.org/fr/article-139/Collections_du_S%C3%A9minaire_de_Qu%C3%A9bec_:_un_patrimoine_pour_l%E2%80%99histoire_de_l%E2%80%99Am%C3%A9rique_fran%C3%A7aise.html#.X-95-mmu9CU

Culture et communication Québec https://www.mcc.gouv.qc.ca/index.php?id=5413




For tips see To-Do Lists. You might want to add a link on your profile like this: Josée's current to-do list.





Collaboration
  • Login to edit this profile and add images.
  • Private Messages: Send a private message to the Profile Manager. (Best when privacy is an issue.)
  • Public Comments: Login to post. (Best for messages specifically directed to those editing this profile. Limit 20 per day.)
Comments

Leave a message for others who see this profile.
There are no comments yet.
Login to post a comment.

Categories: To-Do Lists