upload image

Les ancêtres de Philibert Couillaud

Privacy Level: Open (White)
Date: [unknown] [unknown]
Location: [unknown]
Surnames/tags: laroque french_roots
This page has been accessed 477 times.

Philibert Couillaud dit Rocbrune était un Français, arrivé en Nouvelle-France en 1665 en Nouvelle-France, en tant que soldat du régiment de Carignan-Salières, compagnie de Contrecœur.

On en sait très peu sur les origines de Philbert Couillaud: son acte de confirmation le nomme Philibert "Couitteau", originaire du diocèse de Nevers.

Selon des généalogies que l'on peut voir en ligne, il aurait été le fils de Bernard de LaRoque de Roquebrune et Marie de Marsilly (parfois nommée Marie "Dalmas de Marcilly"). Cette généalogie apparaît à l'origine dans deux sources:

  1. un article publié en 1929 dans la revue "Noca Francia" sous le titre "Les La Roque de Roquebrune en France et au Canada", attribué à Pierre Gauthier, un pseudonyme de Robert de Roquebrune. En effet, Robert de Roquebrune était à Paris lors de la publication de l'article de Nova Francia et l'article est le seul, parmi les 7 volumes de Novia Francia, a être signé par Pierre Gauthier (à l'inverse, de nombreux articles, sous diverses signatures, sont attribués à Robert de Roquebrune).
  2. Le chapitre Les années oubliées tiré du roman Testament de mon enfance, de Robert de Roquebrune.

On n'a donc pas d'autre sources, pour les parents de Philibert Couillaud, qu'un article dans une revue qui n'a jamais été spécialisée dans la généalogie (c'est à peu près leur seul article qui traite ce sujet), et un roman sans sources ni références. De plus la généalogie fournie par Roquebrune est incompatible avec les faits connus, sur plusieurs points:

  • On sait que Philibert venait du diocèse de Nevers, pas du tout la même région que Auch.
  • Il était illettré (plusieurs documents indiquent qu'il ne savait pas signer) ce qui aurait été extraordinaire pour un jeune noble de cette époque
  • Le blason adopté par les Laroque du Canada ne ressemble ni à celui des La Roque, ni à celui des Versoris, ni à celui des Couillaud de Hauteclair.

Selon PRDH, les parents de Philibert Couillaud n'étaient pas connus.

Pour Nos Origines, les parents de Philibert Couillaud sont inconnus. Le site offre en outre le commentaire suivant de Michel Larocque, collaborateur de la famille Laroque: "Cette histoire n'a été que de la foutaise propagée par Robert de Roquebrune, écrivain et archiviste. Tout ce que cette personne a écrit sur lui s'est avéré faux, preuves à l'appui."

Le site de François Marchi (genealogiequebec.info) a été mis à jour et indique désormais que Philibert Couillaud "n'est pas le fils de Jean-Bernard-Philibert de Larocque et Marie-Bernard de Marcilly"[1].

On peut lire l'article de Louis Larocque, ainsi que la longue lettre de Pierre Dupouey, généalogiste amateur de Vic-Fezensac, qui a effectué des recherches autout du village de Laroque-Ordan (fief de la fausse famille de Philibert Couillaud)

Les personnages affectés par cette fausse généalogie sont:

  • Philibert Couillaud, dont les parents ne sont pas connus
  • Bernard de La Roque, noble, n'a jamais été marié à Charlotte Couillaud et n'est pas le père de Philibert Couillaud (il y a bien eu un Bernard de La Roque, mais il n'a aucun lien de parenté avec notre Philibert)
  • Marie de Marcilly, ou "Dalmas" de Marcilly, n'a jamais existé;
  • Pierre "de Marcilly" ou "Versoris": il y a bien eu un Pierre Versoris, qui n'a jamais été marié;
  • Charlotte Couillaud de Hauteclaire n'a jamais existé (ses soi-disant parents ont bien existé, mais aucune de leur deux filles ne s'appelait Charlotte ni n'a été mariée avec un Marcilly ou un Versoris).




Collaboration
  • Login to edit this profile and add images.
  • Private Messages: Send a private message to the Profile Manager. (Best when privacy is an issue.)
  • Public Comments: Login to post. (Best for messages specifically directed to those editing this profile. Limit 20 per day.)
Comments

Leave a message for others who see this profile.
There are no comments yet.
Login to post a comment.